Liss lisant Fleuve

(Table-ronde "Le Congo, un fleuve, un océan", animée par Yvan Amar)

Le Salon du Livre de Paris, qui a changé de dénomination et devient "Livres de Paris", a accueilli cette année les villes de Brazzaville et Pointe-Noire comme villes invitées d'honneur. Ce sont les capitales administrative et économique du Congo. Pour donner une idée de la diversité de la littérature de ce pays, un certain nombre d'auteurs de tous genres ont été désignés pour défendre les lettres congolaises : romanciers, nouvellistes, poètes, conteurs, auteurs de BD, essayistes... Bien d'autres auteurs, venus du Congo ou résidant en France se sont joints à cette vingtaine d'auteurs officiellement désignés, pour prêter main forte et aider à brandir aussi haut que possible le drapeau congolais, à travers sa littérature. 

Programme table-ronde fleuve

Ce qui m'a particulièrement touchée, c'est ce pont entre les anciennes générations d'auteurs et les nouvelles. L'on pouvait voir à la même table-ronde, des "doyens" échanger avec des auteurs plus jeunes ou moins connus, en toute fraternité. C'est en tout cas le sentiment que j'ai ressenti en participant par exemple à la table-ronde consacrée au Fleuve Congo, avec des auteurs qui n'ont plus de nom à se faire comme Emmanuel Dongola ou Tchichellé Tchivella et qui pourtant conservent une simplicité qui vous met de suite à l'aide et crée un cadre propice à la fraternité littéraire.

Table-ronde Défendre la cause des femmes

(Table-ronde "Défendre la cause des femmes", animée par Caroline Moulin Schwartz)

 

salon du livre 2016 defendre la cause des femmes

(Véronique Tadjo, Mambou Aimée Gnali, Caroline Moulin Schwartz, Assia Printemps Gibirila et Liss Kihindou)

 

C'est également le sentiment que j'ai ressenti en ayant le privilège de débattre aux côtés de Véronique Tadjo ou Mambou Aimée Gnali dont la chevelure neigeuse trahit l'âge mûr, et pourtant la chaleur et la vivacité de l'esprit et du coeur défient ceux des plus jeunes !

 

Trio femmes par Tchisseka

(Véronique Tadjo, Assia Printemps Gibirila et Liss)

 

Quel plaisir de rencontrer ou revoir les artistes venus du Congo, comme Hughes Eta, Jessy Loemba, Raymond Loko... Quelle joie de voir les auteurs des deux rives du fleuve se retrouver fraternellement, car comme a su le souligner Jean Bofane, le professeur Aka Evy et d'autres : Le Congo était un, avant que le colon n'impose ses frontières. Ainsi, de quelque côté du fleuve que lon se trouve, nous sommes tous Congolais.

 

Liss et Mambou Aimée

(Liss et Mambou Aimée Gnali)

Les "sirènes des sables" étaient également présentes à ce salon. Il y en a toujours quelques-unes pour rafraîchir l'atmosphère, car un salon sans sirènes est comme une salle de bains sans eau : Huguette-Nganga Massanga, Jussie Nsana, Assia Printemps Gibirila et Liss ont appelé à la poursuite de la solidarité entre femmes : c'est ainsi que l'on marquera le terrain si fortement occupé par les hommes. 

 

Liss et Tchichellé

(Liss et Tchichellé Tchivella)

Et puis, et puis, chaque salon a ses surprises : celle que j'ai eu en retrouvant un ami avec qui nous avions commencé à fourbir nos armes littéraires auprès du défunt Léopold Pindy Mamonsono est de taille. Aujourd'hui, il est légitime de penser que tous ces jeunes qui faisaient partie du club "Autopsie", du nom de l'émission littéraire animée par Pindy Mamonsono pendant de nombreuses années, constituaient comme une pépinière : tous ou presque sont devenus des auteurs. Son visage me disait d'emblée quelque chose, restait à savoir où est-ce qu'on s'était rencontré : Serait-ce à la Fac ? Et pourquoi ne pas l'interroger pour résoudre ensemble cette équation ? C'est ainsi que nous nous sommes reconnus comme deux anciens membres du club Autopsie, qui eurent entre autres l'honneur d'interpréter sur scène les textes du poète Frédéric Nganga, que j'ai eu le plaisir de retrouver sur les réseaux sociaux. Quelle belle jeunesse nous avons eue, tout de même ! Etre plongés dans la littérature comme Obélix dans sa marmite ou comme Hercule dans le Styx : elle nous rend forts, elle tisse autour de nous une armure, une armure qui nous rend insensibles... à la Morsure du Soleil !

 

Liss et Yvan Amar

(Liss et le journaliste Yvan Amar)

 

Trio Liss Auguy Raymond

(Auguy Ibanga, Liss Kihindou et Raymond Loko)