Affiche maison des familles

Le Centre Francophonie de Bourgogne, dirigé par Claude Thomas, a organisé, les 24 et 25 avril 2018, de belles rencontres qui m'ont permis de parler de l'ensemble de mes livres.

Photo belle mère camerounais

Que ce soit à la Maison des Familles à Torcy ou à la Bibliothèque de Saint-Léger sur Dheune, le public s'est montré intéressé et chaleureux. J'ai passé d'agréables moments avec les enfants qui se retrouvent tous les soirs à l'Accompagnement scolaire de Torcy.

Photo avec la photographe

Le mercredi matin, j'ai échangé avec les élèves du lycée professionnel du Sacré Coeur de Paray-le-Monial, toujours dans le 71. Au coeur des débats : la Négritude, le racisme, les préjugés, la place de la femme et... le pouvoir des mots, le pouvoir de la littérature.

Photo de groupe

Les professeurs des classes de lycée que j'ai rencontrées m'ont fait l'amitié de m'inviter à déjeuner dans un restaurant. Moment convivial entre profs de lettres, Claude Thomas étant également un professeur de français à la retraite. 

Entre profs de français

(Encadrée par les professeurs de lettres du lycée du Sacré Coeur de Paray-le-Monial et Claude Thomas)

 

Je remercie le Centre Francophonie de Bourgogne pour son action sur le terrain, pour son oeuvre en faveur des littératures francophones, africaines en particulier. Ces rencontres ont aussi pu se faire grâce au soutien de tous les bénévoles qui oeuvrent en coulisses pour que rayonne le livre et la culture, je remercie en particulier le couple de bibliothécaires qui ne ménage pas ses efforts pour la réussite des activités organisées en collaboration avec le Centre Francophonie de Bourgogne. Des gens passionnés par la littérature et soucieux de voir le livre prendre une place plus importante dans la vie de la commune...   

 

Affiche Bibliothèque

Se rencontrer autour des livres, autour d'un verre de l'amitié et célébrer ensemble la diversité de la l'humanité, voilà un projet qui fait tout de suite écho en moi.

Un compte-rendu de ma visite en Bourgogne a été publié sur le blog du Centre Francophonie de Bourgogne. On peut le découvrir en cliquant ici